Le Blog

6 moyens de séduire les tigresses

Messieurs,

Vous avez du mal  à séduire les tigresses .Voilà ce que j’ai mis en pratique pour tout mettre de notre côté.

1/ Parlez en  à vos potes Tigres .Si vous mettez de côté votre fierté et votre pudeur ça vous rapportera au centuple !  Vous serez étonné de ce que peuvent vous donner comme astuces les potes Tigres

2/ Lisez les magazines spécialisés masculins. Il y a toujours des astuces à prendre ou à laisser.

3 / Lisez  en cachette les magazines de vos tigresses (mères , sœurs, meilleures amies, ou quand vous allez chez le médecin ou dentistes) c’est plein d’enseignement

4 /  Vous avez des sites tels que  :

http://www.lepiegeafilles.com/blog/

http://www.artdeseduire.com/ebooks

5/ Le secret d’après mon pote Mehdi , c’est la préparation de cocktail .Hé oui, son truc se renseigner si la fille boit de l’alcool ou pas. Et ensuite les mecs EFFFFFFFFFET garanti.Prochain épisode vous aurez les recettes des  cocktails looooooves de mon ami Mehdi

6 / Mais surtout à partir de maintenant gardez un œil sur la rubrique séduction  de ce Blog car moi Harry « qui vous veut du bien »

Je serai là pour vous répondre à travers vos questions via le Forum

Signé :  Harry le Tigre qui vous veut du bien les gars.

6 réponses à “6 moyens de séduire les tigresses”

  • Mehdi:

    Recette du Cocktail
    Cuba libre

    Ingrédients pour 1 personne
    6 cl de rhum cubain (havana club, bacardi)
    4 cl de jus de citrons verts
    15 cl de cola (coca cola, pepsi)

    Réalisez la recette « Cuba libre » directement dans le verre. Verser citron et rhum sur des glaçons. Compléter avec le coca cola. Remuer lentement.

    Servir dans un verre de type « tumbler ». Décor: Décorer avec une tranche de citron vert

    Très en vogue. Simple et prestigieux.

    24% rhum cubain
    16% jus de citrons
    60% cola (coca cola)

    Histoire du Cocktail « Cuba libre »

    Créé en 1900
    Le Cuba Libre est né juste après la guerre entre les Etats-Unis et l’Espagne lors de la 2e Guerre d’Indépendance (1895 à 1898). Deux ans après la guerre, en 1900, un Capitaine et sa troupe de soldats américains se retrouvent dans un bar du Vieux Quartier de La Havane. Le capitaine avait commandé du rhum et du Coca-Cola (qui venait d’être importé à cuba) sur glace, avec un quartier de citron vert. Cela éveilla la curiosité des soldats qui l’entouraient. Ils demandèrent au barman de leur servir ce même cocktail.

    Lorsque les soldats commandèrent une nouvelle tournée, un soldat suggéra de porter un toast « ¡Por Cuba Libre! » (À Cuba libre !), pour fêter la libération de Cuba. Le capitaine leva son verre et prononça ce cri de guerre qui avait si bien su motiver les troupes durant la guerre d’Indépendance : Le Cuba Libre était né.

  • Mehdi:

    Recette du Cocktail
    Tequila Sunrise

    Ingrédients pour 1 personne
    6 cl de tequila « El Viejito » de préférence
    12 cl de jus d’oranges
    2 cl de sirop de grenadine

    Réalisez la recette « Tequila Sunrise » directement dans le verre. Verser la tequila sur des glaçons dans le verre. Compléter avec le jus d’orange et remuer. Versez doucement le sirop de grenadine dans le verre pour que celui-ci tombe au fond. Donnez alors un petit coup de cuillère pour affiner le dégradé si nécessaire.

    Servir dans un verre de type « tumbler ». Décor: Une rondelle d’orange.

    Utilisez de préférence de la tequila El Viejito Gold et du jus d’orange frais.

    30% tequila
    60% jus d’orange
    10% sirop de grenade

    Histoire du Cocktail « Tequila Sunrise »

    Créé en 1976
    Variante de la recette « Tequila Sunrise Original ». La couleur du lever de soleil lui a valu son nom! La réputation du Tequila Sunrise n’est plus à faire. Mais saviez-vous que la recette mondialement connue n’est pas la recette originale ?

    La Tequila Sunrise Originale a été mise au point en 1938 par « Gene Sulit », barman passionné du luxueux Hotel Resort & Spa « Biltmore Arizona » à Phoenix en Arizona (USA). Un client régulier amateur de tequila lui avait demandé de le surprendre avec une boisson rafraîchissante qu’il pourrait déguster au bord de la piscine. Le barman prépara la Tequila Sunrise Originale

    Ensuite il décida de garder la recette secrète et ne divulgua que rarement les ingrédients. De part son aspect, le cocktail est immédiatement un succès auprès des riches clients qui s’empressent de le faire connaître autour d’eux, mais ne connaissant que la couleur et l’ingrédient principal (la tequila), la réalisation du cocktail est rapidement faussée dans les cartes des bars, qui s’approprient le nom.

    Si bien qu’en 1956, la recette contient les ingrédients originaux mais aussi une cuillère à café de grenadine. La dernière modification a été faite en 1976 par un barman de San Francisco, le citron ne fait plus partie de la recette, l’eau gazeuse est remplacée par du jus d’oranges et la crème de cassis disparaît… C’est la recette en vogue jusqu’à aujourd’hui.

    Et la décadence continue à cause de beaucoup de bars médiocres qui servent un cocktail « bizarre » avec des bonbons en brochette et des sirops exotiques, sous le nom de « Tequila Sunrise »…

  • Mehdi:

    Recette du Cocktail
    Pink lady

    Ingrédients pour 1 personne
    4 cl de gin
    2 cl de jus de citrons
    0.5 cl de sirop de grenadine
    1 blanc d’ oeufs
    1 cuillère à café de crème liquide

    Réalisez la recette « Pink lady » au shaker. Frapper énergiquement au shaker avec de la glace. Servir dans un verre à cocktail.

    Servir dans un verre de type « verre à martini ». Décor: Garnir avec une cerise, si possible.

    Utilisez de préférence de la crème légère (15%).

    Histoire du Cocktail « Pink lady »

    Créé en 1932
    Une recette qui fait aimer le gin à ceux qui auparavant n’arrivaient pas à le boire… un mariage d’ingrédients judicieux qui en fait un cocktail sucré-acide parfait. Très prisé dans les restaurants très chics!

    Inventé en 1932, grâce à son nom, la couleur, les ingrédients, et la texture, le « Pink Lady » est une boisson très féminine. Favori des dames de la haute société des années 30, et au même titre que le « Cosmopolitan », le Pink Lady à beaucoup participé à la mode des « Girl drinks » (boissons pour filles), permettant d’ouvrir les bars aux dames, qui étaient fréquenté exclusivement par des hommes, aidant à la dissolution de l’image « macho » du bar. L’écrivain/barman Jack Townsend confirme cette hypothèse dans son Bartender’s Book de 1951.

  • Mehdi:

    Recette du Cocktail
    Blue Lagoon

    Ingrédients pour 1 personne
    4 cl de vodka « Tovaritch » de préférence
    3 cl de curaçao bleu
    2 cl de jus de citrons

    Réalisez la recette « Blue Lagoon » au shaker. Pressez le jus d’un demi-citron, ajoutez dans le shaker avec les autres ingrédients et des glaçons. Frappez puis versez dans le verre en filtrant.

    Servir dans un verre de type « verre à martini ».

    Utilisez de préférence de la vodka russe Tovaritch.

    44.4% vodka
    33.3% curaçao bleu
    22.2% jus de citron

    Histoire du Cocktail « Blue Lagoon »

    Créé en 1960
    Appelé aussi le « lagon bleu » par sa traduction. Il fut créé par Andy MacElhone au Harry’s Bar à Paris en 1960, et c’est en fait une boisson qui se boit à deux. Andy MacElhone n’est autre que le fils de Harry, fondateur du Harry’s Bar et inventeur du Side Car et du White Lady, pour ne citer que les Cocktails les plus réputés.

  • Mehdi:

    Recette du Cocktail
    Piña Colada
    Ingrédients pour 1 personne
    4 cl de rhum blanc « Clément » de préférence
    2 cl de rhum ambré
    12 cl de jus d’ananas
    4 cl de lait de coco

    Réalisez la recette « Piña Colada » au mixer. Mixez les ingrédients avec 6 glaçons pour obtenir un mélange onctueux dû à la glace pilée (frozen). Vous pouvez aussi ajouter un peu de crème fraîche.

    Servir dans un verre de type « verre à dégustation ». Décor: Décorer avec un carré d’ananas, d’une cerise confite et éventuellement des feuilles d’ananas.

    Utilisez de préférence du rhum blanc Clément 50° et du rhum ambré Terre Caraïbes.

    18.2% rhum blanc
    9.1% rhum ambré
    54.5% jus d’ananas
    18.2% lait de coco

    Histoire du Cocktail « Piña Colada »

    Créé en 1954
    Une boisson que les amateurs de cocktails authentiques dégusteront avec plaisir. Le lait de coco, le jus d’ananas et le rhum constituent un mélange vraiment très savoureux.

    Si le concours du cocktail le plus modifié existait, la Piña Colada serait sûrement en tête. Il existe tellement de variantes, tellement de modifications jusqu’au nom lui même, que la recette originale est devenue floue… parfois perdue dans le temps et à travers les pays !

    Mais une certaine origine est restée car les points communs de quasiment toutes ces variétés sont le rhum et le jus d’ananas, parfois le lait de coco est oublié ! Le mélange du rhum, de l’ananas et du coco est tellement parfait que tous les barmen ont voulu ajouter leur grain de sel pour le peaufiner… Certains ont francisé la recette en y ajoutant un peu de cognac, d’autres y mettent du sel ou du sucre (parfois les deux) ainsi que de l’angostura.

    Nous pouvons certifier que la recette ici présente est l’originale: veillez à la respecter, et si l’envie vous prend d’ajouter votre touche personnelle, rien ne vous en empêche mais… ce ne sera plus une Piña Colada !

    C’est aux antilles que vous trouverez les meilleures Piñas Coladas, classiques, servies dans des ananas démunis de leur chair, à déguster à l’ombre d’un palmier… divin !

    Souvent copiée, jamais égalée, la Piña Colada a été inventée le 15 août 1954 par « Don Ramon Marrero » (alias Monchito), un barman de l’hotel Hilton à San Juan (Puerto Rico). Son but était de restituer toutes les saveurs de Puerto Rico dans un seul verre en insistant particulièrement sur le jus d’ananas frais des fermes de Puerto Rico.

    Après plus de 3 mois d’essais, de dosages, et de nombreux mélanges malheureux, « Don Ramon » s’est arrêté sur la recette de la Piña Colada (qui signifie « ananas pressé »), qu’il a servi à de nombreux résidents de l’hôtel, comme John Wayne, Gloria Swanson…

    Il servit ce Cocktail pendant trente-cinq ans comme barman au Caribe Sol et connut la consécration en 1978, quand Coco Lopez, fabricant de crème de noix de coco originaire de Porto Rico, a marqué la vente de la 3 millionième Piña Colada à l’hôtel en offrant un téléviseur de couleur à Marrero. Le même jour, il a été honoré et le gouvernement a déclaré la Piña Colada boisson nationale de Porto Rico. Depuis, elle a fait le tour du monde.

Laisser un commentaire